TémoignagesNicolas Lunven, responsable performance pour le team CORUM L’Epargne

« Le grand plus de M2 c’est la rapidité des analyses, ainsi accessibles à toute l’équipe, tout de suite après les navigations. Cela permet de se poser les bonnes questions.

Nous ne l’utilisons pas depuis très longtemps, mais on voit que c’est très simple à utiliser. Le caractère collaboratif de l’outil est important dans la mesure où aujourd’hui les bateaux sont de plus en plus complexes avec beaucoup de capteurs de charge, de fibres optiques. Nous sommes parfois proches des limites structurelles, il y a des foils qui cassent… Nous avons besoin de savoir ce qui se passe : M2 nous le permet et, en plus, tous ceux qui sont à terre (BE, architectes, constructeur de mât…) ont accès à tout l’historique de la navigation. Ils disposent de la même base d’information que les navigants.

Sur le Vendée Globe, l’intérêt va être de pouvoir collecter une grosse masse de données qui serviront pour la suite.

C’est un outil à suivre de près ! »

Nicolas Lunven, responsable performance pour le Team CORUM L’Épargne

© Photo : Eloi Stichelbaut / CORUM L’Épargne